CaisseSolidaire_989x90

Le mercredi 26 novembre 2014

Recherche:

Le 1%, ou l’oligarchie des financiers psychopathes ?

Je le mentionnais dans un billet l’an passé, les inégalités se sont creusées comme rarement auparavant dans la foulée de la crise financière de 2008. Selon les résultats du 11e rapport sur la richesse globale du Boston Consulting Group (BCG), 1% des ménages détiennent aujourd’hui 39% de la richesse mondiale. Le nombre de millionnaires autour du monde s’est accru de 12% en 2010. C’est aux États-Unis que l’on trouve le plus de millionnaires (5,2 millions de ménages, 3 % de la population). Le Japon arrive en seconde place avec 1,5 millions de ménages millionnaires, puis la Chine troisième, avec 1 110. Le nombre de millionnaires progresse surtout en Asie et dans les pays émergents, et leur part de la richesse mondiale a progressé de 2.9% en 2010.

Sur la base des données du groupe Wealth-X, qui définit les Ultra-Riches comme des individus détenant un patrimoine net d’au moins 30 millions de dollars US, le site Contre Info nous apprend que le groupe plus restreint de l’oligarchie mondiale se limiterait à 0,003% de la population mondiale, contrôlant un actif global de 25 billions $, soit autour de 20% du patrimoine global :
• Wealth-X a dénombré dans le monde un total de 185 795 individus Ultra-Riches, qui détiennent un patrimoine total de 25 billions (milliers de milliards) de dollars US.
• L’Amérique du Nord abrite 62 960 Ultra-Riches, et constitue la plus grande concentration de richesse dans le monde. Cette région représente près de 33% du total de 25 billions.
• L’Europe arrive en deuxième position avec 54 325 Ultra-Riches, détenant collectivement une fortune de 6,8 billions de dollars.
• Wealth-X prévoit que la population des Ultra-Riches en Asie-Pacifique devrait dépasser celle de l’Europe en 2024 et celle des États-Unis en 2032.
• L’Asie-Pacifique, avec ses 42 525 Ultra-Riches détient 6,2 billions de dollars.
• Les Ultra-Riches d’Amérique latine sont 15 100, avec un patrimoine de 2,3 billions.
• Wealth-X estime qu’il ya 1 235 milliardaires dans le monde, détenant au total un patrimoine net de 4,18 billions de dollars.
• 2,5% de l’ensemble des Ultra-Riches ont des fortunes de 500 millions et plus, et détiennent un quart de la richesse totale des grandes fortunes mondiales.

Cette capture de la richesse mondiale entraîne des phénomènes économiques désastreux pour la poursuite du développement. Nous l’avons amplement souligné sur ce blogue, les inégalités qui découlent de cette capture de la richesse mondiale au cours des trente dernières années est en bonne partie responsable de la crise financière et économique que nous avons subie en 2008-2009. Mais la réalité est bien pire. Lorsque l’on quitte l’analyse macroéconomique et que l’on s’engage dans les sentiers plus étroits de l’analyse comportementale, on constate que l’élite financière, celle qui se glorifie d’être dotée d’une intelligence et d’une expertise au-dessus de la moyenne (pour justifier leurs revenus injustifiables), serait dans les faits composée de psychopathes. C’est ce qui ressort d’une enquête d’un journaliste du Guardian « The 1% are the very best destroyers of wealth the world has ever seen ».

Par exemple, le prix Nobel d’économie (2002) Daniel Kahneman, aurait conclu de ses études d’analyse comportementale que les succès apparents des analystes et autres experts financiers étaient une illusion cognitive. Après avoir suivi 25 conseillers financiers pendant 8 ans, il concluait que la consistance de leur performance était de zéro ! « The results resembled what you would expect from a dice-rolling contest, not a game of skill », affirmait-il. C’est lui qui aurait démontré que les courtiers et les gestionnaires de fonds n’avaient pas de meilleurs résultats que ceux d’un chimpanzé qui faisant tourner une pièce de monnaie…

Allons-y pour le coup de grâce : une étude parue dans la revue Psychology, Crime and Law, menée par Belinda Board et Katarina Fritzon auprès de 39 gestionnaires séniors et de chefs exécutifs de grandes firmes britanniques arrive à des résultats que certains lecteurs d’OikosBlogue ne trouveront pas surprenants. En faisant passer les mêmes tests à ces 39 dirigeants ainsi qu’à des patients d’un hôpital psychiatrique où sont enfermées des personnes coupables de crimes majeurs, les chercheurs ont trouvé que, sur plusieurs indicateurs psychotiques, les dirigeants battaient même les résultats des patients déjà diagnostiqués de problèmes de personnalités.

Le journaliste du Guardian termine son article en se référant à l’ouvrage « Snakes in suits: when psychopaths go to work ». Sa lecture laisse penser que le remplacement de l’ancienne bureaucratie industrielle (celle de l’après-guerre) par une nouvelle génération de professionnels spécialisés en finance, très flexibles et compétitifs, avec un profil de risque élevé, favoriserait la sélection de personnalités aux traits psychotiques avancés. Il conclut de la manière suivante :

« Reading their work, it seems to me that if you have psychopathic tendencies and are born to a poor family, you’re likely to go to prison. If you have psychopathic tendencies and are born to a rich family, you’re likely to go to business school. »

Discussion

2 commentaires pour “Le 1%, ou l’oligarchie des financiers psychopathes ?”

  1. Vos chiffres concernant la Chine sont erronnés. Voir: centpapiers de Robert Bibeau et voir aussi dans mondialisation.ca
    Il y a presqu’un million de millionnaires en Chine, très loin du 1110. Il y aurait aussi au moins 271 milliardaires, plus 55 millions de chinois qui gagnent plus de $45,000 par année.
    Être milliardaire dans un pays où il y a beaucoup de pauvreté devrait être considéré comme un crime contre l’humanité. Pas juste en Chine, partout.

    Écrit par Jean Lespérance | mars 8, 2012, 13 h 02 min
  2. [...] de temps après, j’ai lu ce billet de Gilles Bourque sur le blogue Oikos, dans lequel il relatait les résultats d’une enquête [...]

    Écrit par La richesse rend-elle moins honnête? « | mars 19, 2012, 0 h 13 min

Commentaire

Inscrivez votre courriel ci-dessous pour recevoir le bulletin hebdomadaire:

Agenda Public

Un code est requis pour ajouter des evenements a l'agenda.
Appuyez sur "Obtenir un code" ci-dessous pour s'inscrire.

Si vous avez un code, inserez votre code ci-dessous:

Votre compte étant nouveau, s'il vous plait enregistrer vos informations:











Informations sur l'evenement a ajouter: